Quelle drôle de bête

Chaque pays a son lot d’animaux étranges. La Nouvelle Zélande fait partie de ces rares pays à n’en abriter quasiment aucun de dangereux.

Les oiseaux sont les animaux les plus présents. Les mammifères n’ont que la seconde place après les kiwis, piwakawaka (fantail), tuis, cassican flûteur, weka, etc. Leurs chants résonnent toujours pas loin du lieu où vous êtes. On trouve facilement des poules aux coins de rue, des pukekos en bord de route et de nombreux et divers autres oiseaux en ville comme à la campagne.

 

IMG_9209@

  • Le plus connu est bien-sûr le fameux Kiwi, cet oiseau dépourvu d’ailes qu’affectionnent tout particulièrement les néo-zélandais. Devenu leur mascotte nationale, ils leurs empruntent également le nom pour se désigner. Il n’est cependant pas toujours évident à trouver, souvent caché dans un tronc ou sous une plante et sortant essentiellement la nuit.

IMG-20160824-WA0006@.jpg

 

  • Le plus dérangeant étant certainement cette mouche appelée « Sandfly », « New Zealand’s blood-sucking summer nightmare » (Le cauchemardesque suceur de sang de l’été néo-zélandais). Méfiez-vous, même si vous n’êtes pas de nature à attirer les moustiques, ceux-là n’hésiteront pas à vous rendre une petite visite très régulièrement. Toutes les parties du corps feront l’objet d’un nid parfait pour ces adorables insectes; même sous trois couches de couvertures et un gros pyjama, les coquines parviennent toujours à se faire une place jusque sur vos jolies petites fesses rondes. Les traces qu’ils laissent sont enflées, douloureuses et persistantes pendant plusieurs jours.

 

IMG_8869@.jpg

  • Le plus répandu et bien connu de tous est le Mouton. Présent partout sur les plaines sans fin, il est difficile de le manquer. Ces pâturages aménagés par l’homme après un déboisement massif sur une grosse partie du pays offrent un lieu rêvé pour ces moutons dans l’attente d’être exportés hors des frontières. Longtemps désigné comme le pays abritant considérablement plus de moutons que d’habitant, la Nouvelle Zélande a vu ces dernières années sa population humaine augmenter et celle des moutons diminuer. On estime aujourd’hui qu’il y a un peu moins de 6 moutons par habitant, soit 4 fois moins qu’il y a 30 ans.

IMG_9953@.jpg

 

  • Le plus vendeur est sans aucun doute le « Glowworm » (vers luminescent). Ce vers dégage une lumière bleutée une fois dans le noir. On peut trouver ce vers brillant dans les grottes et cavernes du pays. Dans certains secteurs, on peut même profiter de leur agréable lumière une fois la nuit tombée à l’entrée des grottes. On apparente facilement un plafond recouvert de glowworms à une sublime nuit étoilée.

IMG_0509@

Si les conditions sont propices et que vous n’avez pas peur du noir, il peut être très amusant de marcher la lumière éteinte en se guidant uniquement de la faible lumière qu’ils dégagent en tâtonnant le sol et les murs. Armez-vous de bons réflexes.

IMG_8845@.jpg

En y regardant de plus près, une fois la lumière allumée, ces insectes nous font moins rêver par leur aspect et par les filaments gluants qui descendent en cascade autour d’eux, formés par des gouttelettes de mucus qui se répandent le long de fils de capture.

Très appréciés chez les touristes qui se précipitent souvent aux Waitomo Caves pour les admirer en déboursant une forte somme, il est tout à fait possible de les découvrir dans des lieux gratuits mais plus reculés ou moins connus.

IMG_0450@.jpg

 

  • Et enfin en bonus, on trouve également le pukeko (ou poule sultane). Oiseau très spécifique au pays, il est possible d’en trouver un peu partout en Nouvelle Zélande. Eux aussi, comme les kiwis, sont incapables de voler et surprennent les conducteurs par leur démarche étrange sur les bas-côtés.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :